Archives pour la catégorie La vie du nid

[Vie du nid] Nouvelle bannière !

Salut !

Vous avez certainement remarqué, le blog s’est enrichit d’une bannière ! cropped-inseparable2_by_soniop-dawsiw7.png

C’est lui le responsable de cette merveille ! Donc je le remercie publiquement, na !

Publicités

[Vie du nid] Causons maison : Les bocaux

J’étais l’autre jour sur Twitter, et j’ai vue une amie réagir à cet article. Je le lis et certe, cette brave à dame à fait des trucs cools, on peut être admiratif. Moi, la seule chose que j’ai vue, c’est du marketing. Il y a plein de maman, de papa, d’hommes et femmes qui sans avoir les moyens de la dame. Moi-même, dans mon foyer, on gagne +/- 20 072/part ans, sans compter les APL ou le PAJE. Je suis plutot bien lotis, par rapport à d’autre. Je vais vraiment pas me plaindre. On est que deux adultes, avec un bébé et un grand qu’on a que pour les vacances, et deux chats.

Je pense pas que loué ou hué cette dame soit donc important. L’important c’est pas les moyens. Pas mal de gens de ma connaissance ont moins de moyen que moi, surtout vue l’endroit ou ils vivent (grandes villes, loyer plus cher, ect), et encore moins que la dame. Nous, on a eu la chance de demenager en campagne, ou ma chéri à trouve du boulot à mi-temps et ou elle va bientot passer en temps plein. On a donc un loyer moins cher, maiiiis on a mal avec le chauffage ( à l’heure ou j’écris, quarante centimetre de neige sont devant ma porte). Bref.

Mais, il y a quand même un peu de bon dans cet article bien marketing, special égérie pour tête vide accro aux ange de la téléréalité. Des trucs bon, mais tellement simple que c’est du bon sens ! Oui, faire à manger coute moins cher ! En même temps, avec 10e de legume, je fais facilement une semaine de soupe + deux bocals à congeler au cas ou, et encore, quand je paye le luxe de prendre une courge.
Apres, j’ai une tres grande famille…. TRES grandes (on en ai a deux naissance en 2016 et trois pour 2017) et une famille TRES soudé, ce qui est une putain de chance ! Donc, on a pu récupéré plein de vaiselle/appareil ménager/fringue de bébé. Donc j’ai une machine à pain pour faire mon pain (même si la moitié des fonction marches pas) Je peux récupé en masse des bocaux (et serieux, je conseille à tous d’abords plein de bocaux, de la mignonnette de confiture aux bocaux de 5L).
Pourquoi avoir tant de bocaux ?
Ce que l’article ne précise pas, c’est que la dame à l’air d’être cis et en forme. Genre pas de grosse crise d’angoisse, de phobie social ou de d’handicape physique. Moi oui. Ma chérie aussi. Plusieurs de nos ami(e)s aussi. Donc voici ma technique du bocal (ou des cuillères, au choix)

La mignonnette de confiture :
J’aime pas le plastique, c’est chiant ca reste gras longtemps, ca se lave trois fois et se déforme. Ma technique est donc, quand vous avez des mignonnettes de confitures, de les gardés pour mettre vos vinaigrettes pour les salade, si jamais vous mangé dehors, ou si besoin d’une saliere de table et poivrière de table, vous pouvez présenté sale et poivre dans vos mignonnettes. Moins de fatigue pour y laver, avec de l’eau bouillante le gras part bien et sa seche vite, et économique, contrairement au plastique, ca se deforme pas et donc pas besoin d’en racheté tout les trois jours !

Le petit pot pour bébé :
Certain aime bien se prendre des petits pour bébé, car ils aiment bien le gout. Ou ont un bébé.
Pour la maison : On peut conservé les petites quantité, genre le riz, au lieux de squatté une grosse boite pour rien. On peut y mettre de la vinaigrette pour la table. Mettre des épices en poudre. (Ou pour faire de la purée pour bébé maison)
Pour dehors : On peut y mettre des croutons de pain si on prend de la soupe pour le boulot !

Bocaux de confiture :
Je parle de la taille 250g, ce qui réprésente une portion de soupe d’une personne.

Les pots de confitures c’est le MUST pour mettre de la soupe au congele, ou un plat en sauce ! Serieusement, un jour ou vous avez pas envie de cuisiné car pas le moral, pas le temps ou pas! On sort le bocal, on le mets dans de l’eau à temperature AMBIENTE (important si on veut pas que le bocal éclate). Apres, sinon, on mets le bocal dans une serviette, dans le sac à miam avec un bocal de crouton ou de riz, et zut au boulot !

Les bocaux de plus de 300g, soit c’est pour stocké noix, lentille, cacahuete, amande, fruit sec, etcatera ! Ou si vous etes un gros mangeur, pour des grosses portions.

Sinon, pour les salades en bocal, sauce ou pas sauce, ca marche de la même façon : les fromages, fruits secs, cerials tomate, c’est dessous, la salade c’est dessus avec les croutons !

Voilà ! Des petits trucs pour les jours sans ! J’espere que ça pourra vous aider, et sinon, j’espère que vous pourrez y adapté pour vous.

 

Piou-piou !

[Vie du nid] 2017 !

2017 est là. Bon, je vous avoue, pour moi, ça fait pas grand-chose. J’ai jamais vraiment fêté ça, voir même, j’m’en fous totalement. Mais, une nouvelle année reste le moment de prendre des décision, de préférence pour amélioré sa vie ou totalement là changer. Chez le nid, ce fut le moment de prendre un moment pour une grande conversation, voir plusieurs, sur plein de projet.

Déjà, parlons des Challenge de l’année ! 2017 est une année remplit de défis, comme celui de Clo’s, qui consiste à une collection capsule d’un vêtement de différente catégorie part mois. Etant une couturière avec une formation, plein de temps libre vue que je bosse pas encore (mais ça viendra), j’ai vraiment tout mon temps. Donc, je challenge à 12 vêtements pour l’année, histoire de m’entrainé aussi à avoir une publication plus régulière.

Comme dit, j’ai plein de temps. L’amoureuse bossse à mi-temps l’aprem’, l’bébé est chez la nounou de 11h à 19h, donc, je suis pépére l’aprem, je couds, je cuisine, je flâne. J’ai donc décidé, sur le plan du Abasleschutes d’Emilie des Créations du papillons et de Clo’s, de faire une mini garde-robe au bébé, taille 2ans, de 12 vêtement. Categorie libre pour le coup, robe, pantalon, pyjama, blouze, veste… De quoi garnir sa commode !

Et pour finir, niveau challenge, voici le Défi green blog. Le challenge consiste à virer quelques habitudes pas super éco (que ce soit -logique ou -nomique). Nous avons décidé d’en suivre quelque s’un, parce que comme je dis souvent (surtout à ma mère ou grand-mère, genre au sujet des collant cheap qui se dechire en une fois : Mais j’ai pas les moyen d’acheté de la merde)

♥ supprimer le sopalain et passer à des chiffons ou débarbouillettes, moins cher sur le long terme et pas de déchets + supprimer les cotons jetables et passer aux lavables moins cher et pas de déchets + ne plus utiliser de lingeries lavables bébé mais des gants ou lingettes ou tissus lavables + tester les couches lavables
L’avantage de couche, est qu’on peut se faire de jolie serviette de table ou serviete de menage avec de vieille serviette de bain, ou profité des soldes du blanc, chez mondial tissus, prendre 50cm d’éponge, une jolie doublure en coton, et go !

♥ éviter de consommer les vêtements des chaines de fast fashion (Logique, je suis couturière, et en plus, je choppe le plus posible chez Emmaus, LBC ou en vide-grenier)

♥ ne plus utiliser de sac plastique et avoir toujours un sac en tissu avec nous ( Si jamais, j’en fais et en vends sur Etsy !)
♥ réduire ses emballages et acheter en vrac moins cher et pas de déchets + donner les tupperware en plastique et passer aux bocaux en verre + donner les moules en silicone et prendre du verre ou du fer, plus durable, moins toxique.
Sachez que chez Stockomanie, on peux trouver des plat en verre avec un couvercle en plastique (certe) mais qui du coup, peut servir de tupperware.

♥ éviter les supermarchés et aller au marché à la boulangerie, dans les commerces de proximité. + consommer des fruits et légumes de saison +réduire sa consommation de viande+fabriquer ses gâteaux, ou acheter en boulangerie le gouter, éviter les gâteaux industriels sur emballés
J’ai la chance d’habite en campagne, sympa, et d’avoir à moins de 20m de chez moi, le boucher, la boulangerie et le primeur. En plus c’est tous des copains (genre le neveux de mon boucher est amoureux de ma fille (ils ont 6mois et 18m, hein) :p) Et j’ai aussi la chance de cuisine depuis que je suis jeune (ma mère étant pas super cuisinière et detestant faire des gâteaux, j’ai deux super mamies qui m’ont apprit plein de chose <3)

 

Voilà ! J’espère aussi, cette année, pouvoir passer mon permis et créer mon emploie sur mon petit village 😉

Vie du nid : reprise !

Salut !

La publication sur notre blog fut assez… Sporadique. En effet, un demenagement et l’arrivé d’un bébé coute du temps, de l’energie, de l’angoise et de l’argent. C’est pas pour autant qu’on ne fait rien à côté. Au contraire.

Avec M’sieur, on a plusieurs fois prit des decisions, puis changer d’idées. Puis rediscuter et converser. Enfin, on a cousu. M’sieur pas trop, il aime pas tellement le changement, et en plus, c’est mon chauffeur perso, donc pas mal fatigué.

Mais voilà. Un beau jour, on discute, on fait, on range pour de bon et on s’organise. Donc, on trouve du temps, et à force de trouver du temps, on couds. Bon, surtout moi, j’avoue. En même temps, je peux pas rester sans rien faire, c’est super dur !

 

Sinon, normalement, nous allons innover avec une nouvelle section : Le nid test 🙂 !

 

Bonne journée et je vous sers la main !

Vie du nid : Le demenagement

Un article un peu en retard. Nous avons changer le nid d’endroit en Mai. Du Rhone surpeuplé, nous sommes venu en Ardeche. Besoin de place, de changement, aussi. D’un endroit plus sain, neutre de souvenir (m’fin, Mademoiselle venait faire le marché pendant ses vacances), neutre de personne connu.

Le nouveau nid est plus grand, le double de l’ancien, avec trois chambres. Une pour nous, pour nos calins, nos discutions nocturnes, notre intimités, pour un couple. Une pour l’oisillon, pour qu’il est sa place, qu’il vienne vivre et grandir avec nous. Et pour ce qui était l’oeuf, qu’elle dorme, rêve et vive. De la place pour les chats, qu’ils s’éclatent sur le parquet, a faire des dérapages. Une petite cuisine, un coin couture, un vieux bureau centenaire, une table-bureau informatique, un canapé, des fauteils, une table de bois massif…

Un nid qu’on espère remplir d’amour, de rire et de joie.

Claude et Alice vous souhaite une belle vie.

Bienvenue chez les Inseparables

Bonjour et bienvenue chez les Inseparables ou Agapornis Roseicollis. Mais si, vous savez, les oiseaux que si on les sépares, ils meurent d’amour ! Voilà, ces pigeons là ! (Perruche, à la rigueur, andouille, pas pigeons) Enfin. Donc ça veut que nous sommes deux. Et non, vous ne tombez pas sur le énième blog de deux « bestah forever jtm tro ma chériie« . Non, ici, vous êtes chez un couple… De couturier 😀
( Mon coeur, mon amour, mon amour,  mon coeur)

Donc ici, vous êtes chez Monsieur et Mademoiselle Inseparables (P’tre Madame un jour (Message subliminal !)) et leurs Poussin et Oeuf. Voici, Mademoiselle couvant pour le moment. Et ils ont des chats, deux trucs noires et blancs qui se prennent pour les poussins de Mademoiselle et Monsieur, mais Monsieur moins, car ça reste des mâles avec un p’tit complexe d’oedipe.

Enfin, sinon, pour finir cet article de salutation, on vous informe que trouverez beaucoup de chose ici avec le temps, mais faut pas s’attendre à un article part jour, ahah. Plutot part semaine ou mois, Monsieur et Mademoiselle sont assez feignant (Sainte Flemme benissez-nous.)

Sur ceux, on vous picore la joue gauche,
Les Inséparables